Mercredi 25 avril 2018 – Librairie Transit
18h30 – « La chanson de l’immigration algérienne »

Intervenant : Kamal Hamadi

Kamal Hamadi est un des plus grands chanteurs-auteurs-compositeurs de l’histoire de la musique algérienne. Aujourd’hui âgé de 81 ans, ses paroles ont été interprétées par plus de 130 artistes et il a lui même écrit plus de 2000 chansons. Une référence dans le monde musical. Kamal Hamadi est le meilleur témoin vivant pour nous raconter l’épopée de la chanson de l’immigration algérienne des années 40 à nos jours.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

 

 

Jeudi 26 avril 2018 – Mille Bâbords
18h30 – « L’immigration Algérienne en France, cas des immigrations post coloniales ».

Intervenant : Omar Slaouti du collectif « Vérité et Justice pour Ali Ziri ».

L’immigration algérienne est l’une des premières venant d’un pays sous domination coloniale française. En France, elle a tout subi entre humiliation et violence. A sa 4ème ou 5ème génération elle continue d’être l’objet du racisme des discriminations. Elle n’en finit donc pas de lutter.

Omar Slaouti est enseignant dans la quartier populaire d’Argenteuil, militant antiraciste. En lutte depuis un triste 11 juin 2009,  jour de la mort d’un autre algérien, Ali Ziri. Retraité de 69 ans, Ali Ziri est mort suite à des complications directement liées à des violences policières. Brutalités subies 2 jours avant sa mort au commissariat d’Argenteuil. Omar est un des porte-paroles du collectif  « Vérité et Justice pour Ali Ziri ».

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Samedi 28 avril 2018 – Dar Lamifa
21h00 – Conférence chantée « Chants de femmes de Kabylie »

Intervenante : Nadia Ammour

@Robin Recours

Nadia Ammour est une chanteuse et percussionniste algérienne. Sa passion pour le chant et son choix d’une carrière artistique se sont révélés tardivement. Nadia s’est tout d’abord consacrée à ses études universitaires et sa trajectoire professionnelle sans aucun lien avec l’art. Elle se passionne pour le collectage des chants kabyles anciens depuis son départ d’Algérie en 2008. Et depuis, elle sillonne la Kabylie pour récolter les paroles et les chants des femmes de différents villages. Cette soirée sera l’occasion de faire découvrir au public le fruit de ces récoltes. Chants d’exil et chants d’amour seront au cœur de cette conférence chantée. Les textes seront traduits et expliqués.

Tarif : Entrée libre + Adhésion libre à Dar Lamifa

 

Mercredi 9 mai 2018 – Librairie Transit.
19h – « Intersectionnalité dans l’écriture de Marie-Louise Taos Amrouche ».

Intervenante : Akila Kizzi
Akila Kizzi est enseignante, chercheuse à l’Université Paris 8 Saint-Denis, militante féministe et spécialiste de la question de genre en littérature et culture maghrébines. Elle présente à la librairie Transit sa thèse de doctorat, thèse qui sera publiée en juin aux éditions Michalon.
L’objet de son étude, Marie-Louise Taos Amrouche (1913-1976) est une engagée politique, artiste et femme de Lettres algérienne. La carrière d’Amrouche, de sa venue à l’écriture à sa projection dans le paysage littéraire français, est traversée par des obstacles liés aux origines et au genre. L’approche intersectionnelle d’Akila Kizzi permet notamment de (re)penser les différentes dominations – la discrimination de genre et de « race » et la problématique des identités plurielles.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.